La cuisine fusion

Ressentie comme une nouvelle tendance, la cuisine fusion (fusion food) est apparue dans ses premières formes dans les années 1970 / 1980.
Ce qui va s’appeler cuisine fusion, consiste en l’intégration d’ingrédients, de produits, de recettes, ou de techniques de cuisines du monde à la cuisine de tradition française. Cette genèse est le résultat d’expériences de chefs de cuisine renommés, fruit de leurs multiples découvertes de produits et cuisines haut de gamme à travers le monde.

La cuisine fusion permet aux chefs de sortir des standards bien codés de la cuisine traditionnelle, leur permettant d’exprimer une créativité sans limites.
Il leur est possible de « revisiter » des plats traditionnels, de créer de nouvelles associations d’ingrédients et de goûts, comme de travailler et mettre en valeur des produits locaux avec des techniques venues du bout du monde.
La cuisine fusion ouvre aux consommateurs un champ de découvertes gustatives contribuant à pérenniser les habitudes de repas hors foyer.

Le sentiment de tendance nouvelle se ressent plus dans le domaine très concurrentiel de la street food. L’obligation commerciale de sortir du triptyque pizza / burger / kebab génère des propositions qui doivent se différencier pour satisfaire une consommation hors foyer en essor croissant, tout en proposant des produits qualitatifs, à production rapide, et faciles à déguster.
C’est ainsi qu’ apparaît progressivement entre autre formules le nouveau produit tendance et parfait exemple de cuisine fusion, le sushi burrito, métissage de cuisine japonaise et sud américaine.